Bernard PRUNNEAUX

Écrits sur le catholicisme

Étiquette : culte marial

Les trois Marie

« Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme élevant la voix du
milieu de la foule, lui dit :
Heureux le sein qui t’a porté !
heureuses les mamelles qui t’ont allaité !
Et il répondit :
Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu,
et qui la gardent ! »
(Luc 11:27-28)

C’est dans la Bible que se trouve consigné tout ce que nous pouvons
connaître sur la personne de Jésus-Christ : sa divinité et sa sainteté, sa vie
terrestre, son oeuvre de salut, son rôle médiateur et son futur retour en
gloire. En sorte que la foi et l’espérance du chrétien reposent entièrement et
exclusivement sur les saintes Écritures, c’est-à-dire sur la Parole de Dieu.

C’est aussi dans la Bible que nous pouvons trouver tout ce qui concerne
la personne de Marie : sa vie et sa contribution à l’oeuvre du salut en Jésus-
Christ.

Mais la Marie des récits évangéliques est très différente de la Vierge priée
et honorée actuellement dans les cultes catholiques et sur les nombreux
lieux de pèlerinage.

Lire la suite

Satan lui-même se déguise en ange de lumière

Les messages des apparitions
de la Vierge catholique

La publication récente (le 26 juin 2000) par le Vatican du troisième « secret » de Fatima nous permet de mesurer l’importance qu’accorde aujourd’hui l’Église Catholique aux messages et visions liés aux apparitions de la Vierge. Depuis le Moyen Âge, ces apparitions n’ont cessé de se multiplier, non seulement en Italie et en France, mais aussi dans le monde entier (plus de cinquante pays recensés au XXe siècle).

Quelle est l’origine de tous ces phénomènes ?

Nous croyons que Dieu nous a procuré le moyen de discerner le vrai du faux en nous révélant sa Parole : la Bible. C’est pourquoi nous proposons ici une confrontation entre les messages des apparitions et de la doctrine mariale du Vatican d’une part et, d’autre part, la Révélation biblique.

Lire la suite

Toutes les générations me diront bienheureuse

La dévotion à la Vierge catholique

Les apôtres et les chrétiens des premiers siècles n’enseignaient ni ne connaissaient les cultes à Marie.
Tout croyant sincère, désirant plaire à Dieu et lui obéir, est donc en droit de se poser la question de l’utilité et de l’authenticité de ces pratiques religieuses.

Le culte à Marie est-il :

  • indispensable au Salut ?
  • utile à l’édification du croyant ?
  • agrée par Dieu ?

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén